Rechercher dans ce blog

dimanche 3 février 2019

Obiit

D'une tradition ancienne, les obiit sont des tableaux héraldiques de forme rhombique (losange), qui sont peints lors du décès d'une personne. Les armoiries du défunt sont peintes sur un fond noir ou de couleur sombre, accompagnées des dates de naissance et de décès.


Obiit de Pierre de Neve (1575-1620), officier d'infanterie

Obiit (détail) de Gabriel-Joseph de Cazier (1669-1734), chanoine de la cathédrale de Tournai.

En règle générale elles accompagnent le cortège funèbre, puis sont posées sur le catafalque lors de la célébration. Ensuite ils sont accrochées dans l'église ou rapportés par la famille pour être accrochés dans la demeure familiale.


Église Saint-Léodegarius, Bornem (Belgique)

Cette tradition est toujours bien présente dans les pays où l'art héraldique est encore vivace. C'est le cas notamment en Belgique ou dans les Pays-Bas.

Le terme obiit est un mot latin signifiant tout simplement "il est mort".

Aucun commentaire:

Publier un commentaire