Rechercher dans ce blog

vendredi 15 octobre 2010

Quid des couleurs en héraldique

Quelles sont les couleurs utilisées en héraldique ?

En héraldique française, on n'utilise que 9 couleurs qui portent chacunes un nom bien particulier :




A ces 9 couleurs, on pourrait ajouté la couleur "chair", qui est utilisée lorsque les parties du corps humain sont représentées, et le terme "au naturel", qui consiste (comme son nom l'indique) a représenter la figure comme elle est en réalité.


Ces 9 couleurs sont réparties en 3 catégories :
  • les émaux (azur, gueules, sinople, sable)
  • les métaux (or, argent)
  • les fourrures (hermine, vair)
 Le Pourpre est une couleur à part qui n'appartient à aucune catégorie.



Que signifient ces noms étranges qui, pour le néophyte, semblent bien hermétiques ?

L'Azur provient de l'arabe "lazurd" qui signifie tout simplement "bleu". On retrouve ce terme en espagnol (azul) et en italien (azzuro).

Le Gueules serait dérivé du latin "gulae" qui désignait la gueules des animaux. Cette étymologie est parfois contestée mais c'est la plus largement acceptée.

Le Sinople a quant à lui une origine assez étrange, car ce mot serait un dérivé de "Sinope", qui est le nom d'une ville turque où la terre était ocre. Ce terme désignait donc à l'origine la couleur rouge mais qui, pour une raison inconnue, a été utilisé pour désigné la couleur verte au cours du XIIIe siècle. Il est possible que le fait d'utiliser le terme "vert" portait à confusion avec la fourrure "vair".

Le Sable a lui aussi une étymologie contestée, mais l'explication la plus souvent donnée est que ce terme proviendrait du sable de forge dont les peintres se servaient comme pigment noir.

Le Pourpre est une couleur relativement rare qui provient tout simplement du fait que les pigments utilisés pour représenté l'argent dans le passé viraient au violet avec le temps.

L'Or et l'Argent ne nécéssitent pas d'explication particulière.

L'Hermine est la fourrure de l'animal du même nom dont l'assemblage des peaux mettaient en évidence leur bout de queue noire. Le mot "hermine" provient du latin "mus arminius" qui signifie "rat d'Arménie" puisque c'est avec l'Arménie que se faisait le commerce de la peau d'hermine.

Le Vair est également une fourrure, celle d'un petit écureuil nordique. Ce nom provient du latin "varius" signifiant "bigarré" car la fourrure avait 2 couleurs. Ce terme est encore employé de nos jours pour désigner des yeux n'ayant pas la même couleur : des yeux "vairon".


La règle de base : l'Alternance des couleurs

Une des règles de base en héraldique est d'alterner les catégories de couleurs. C'est à dire que l'on ne peut mettre 2 couleurs appartenants à la même catégorie l'une sur l'autre. Exemple :


Si on choisi d'utiliser un écu de gueules (catégorie des émaux), on ne pourra y mettre qu'une figure de métal (ici un lion d'or) ou de fourrure. Si l'écu avait été d'argent (catégorie des métaux), la figure aurait du être en émail ou en fourrure.

Bien évidemment c'est l'exception qui fait la règle comme toujours, et il vous arrivera peut-être de trouver un blason qui ne respecte pas cette règle élémentaire. Ces blasons sont dit "à enquerre", qui signifie tout simplement que sous l'Ancien Régime, le porteur du blason qui ne respectait pas la règle d'alternance des couleurs devait s'enquérir auprès des hérauts d'armes, de la raison pour laquelle la règle n'avait pas été respectée. Le plus célèbre de ces blasons "à enquerre" est celui du Royaume de Jérusalem :



Je crois avoir fait le tour de la question en ce qui concerne les couleurs mais si vous avez des questions, n'hésitez pas.

3 commentaires:

  1. Mais aussi contre-vair, vairé, contre-vairé, contre hermine, herminé, etc... Beau début de blog.

    RépondreSupprimer
  2. Fausse manipulation, j'ai supprimé mon commentaire en réponse. Je disais que ce sujet est adressé aux débutants avant tout, c'est pour cela que le contre-vair et le contre-hermine n'ont pas été cités. Cependant le terme "herminé" désigne aussi une figure particulière.

    RépondreSupprimer
  3. Débutante que je suis, ce blog m'a énormément éclairée sur cette science qui m'était totalement inconnue. Votre blog me servira de support de travail pour réaliser des animations avec les enfants au château de Bidache (64) dont les armoiries qui étaient sculptées au-dessus de la porte d'entrée ont aujourd'hui disparues. Encore merci beaucoup pour le partage de vos connaissances.

    RépondreSupprimer